Un pompier finit en garde à vue après un « canular » à ses collègues

Un pompier finit en garde à vue après un « canular » à ses collègues

Les sapeurs-pompiers de l’Ain ont été alertés le soir de la Saint-Sylvestre -samedi 31 décembre- aux alentours de 20h30, pour porter secours à deux randonneurs qui auraient chuté d’une falaise, sur les hauteurs de Thoiry.

Très rapidement, le centre opérationnel déclenche d’importants moyens, notamment des spécialistes du groupe de reconnaissance et d’intervention en milieu périlleux (GRIMP), des militaires de la gendarmerie nationale, deux pilotes de drones et un hélicoptère de la base aérienne de la Sécurité civile.

Une fois sur place, les secours se déploient sur le terrain à la recherche des victimes. C’est vers 2 heures que les recherches sont interrompues pour reprendre au lever du jour, en vain. Les gendarmes décident donc d’ouvrir une enquête et de pousser leurs investigations du côté du signalement.

Ils découvrent que le requérant est finalement un sapeur-pompier volontaire et que ce dernier a voulu faire un canular à ses collègues. Une blague de mauvais goût qui risque de lui coûter cher, puisqu’il s’est rendu coupable de « divulgation d’une fausse information faisant croire à un sinistre et de nature à provoquer l’intervention inutile des secours ».

Le jeune homme risque deux ans d’emprisonnement et 30’000€ d’amende. Il a été placé en garde à vue et devra répondre de ses actes devant le tribunal judiciaire.

Publié le 02/01/2023 à 13:06 par Anthony Montardy