Après l’incendie de la tour Grenfell, un juge dénonce des « lacunes » chez les pompiers

Après l’incendie de la tour Grenfell, un juge dénonce des « lacunes » chez les pompiers

Les faits avaient été relayés dans le monde entier. Le 14 juin 2017, peu après minuit, un réfrigérateur défectueux cause un départ de feu dans un appartement du quatrième étage de la tour Grenfell, à Londres. L’incendie qui s’était propagé très rapidement, avait causé 72 morts et autant de blessés. Deux ans après, un rapport pointe du doigt des « lacunes dans les pratiques, les stratégies et la formation » des sapeurs-pompiers.

Le juge Martin Moore-Bick, rédacteur du rapport, ne remet pas en cause le courage des soldats du feu qui ont effectué de très nombreux allers-retours dans le bâtiment en feu. « Les premiers qui ont pris en main la lutte contre les flammes se sont trouvés face à une situation à laquelle ils n’étaient pas correctement préparés » ajoute-t-il.

Une mauvaise communication

Le rapport précise également qu’il y a eu de nombreuses failles de communication, entre les habitants pris au piège, le centre d’appels d’urgence et les équipes sur place. La London Fire Brigade -LFB- aurait demandé aux habitants de rester confinés, alors que le juge estime qu’une évacuation, « aurait sûrement permis de réduire le nombre de victimes ».

Le quotidien The Guardian, a conclu ce mardi, que les équipements et la formation de la LFB étaient, face à un incendie gigantesque comme celui de la tour Grenfell, « gravement insuffisant ». De même source, 400 tours auraient été équipées de revêtements semblables à ceux de la tour de Grenfell. Un équipement remis en cause, qui aurait généré une propagation du feu particulièrement rapide.

La LFB compte près de 6000 pompiers

La London Fire Brigade est le corps de sapeurs-pompiers de Londres. C’est le cinquième plus grand corps de sapeurs-pompiers dans le monde avec 5 992 employés dont 5 096 sapeurs-pompiers professionnels. En 2014, ils ont répondu à 171 067 appels d’urgence et fait face à 20 934 feux, faisant d’eux les sapeurs-pompiers les plus occupés dans le monde.

En dehors de la partie opérationnelle, la brigade conduit la planification des secours et exécute des inspections et l’éducation au public. La brigade ne fournit pas de service d’ambulance, celui-ci est exécuté par le Service d’Ambulance de Londres.

Le 29/10/2019 à 16:36 par Anthony Montardy.